Accéder directement au contenu principal

En quoi consiste un service de lutte contre la fraude ?

L’objectif d’un service de lutte contre la fraude est de détecter et de prévenir les activités qui mettent en péril les finances et la réputation de votre entreprise et de vos clients.

Deux personnes en train de discuter
Deux personnes en train de discuter

Qu’est-ce que la fraude ?

Il s’agit, tout simplement, de l’utilisation de méthodes fallacieuses destinées à acquérir quelque chose de valeur.

Avec la présence croissante de la distribution omnicanale, les clients ont la possibilité de consulter les articles en un emplacement unique, de les payer ailleurs et de les retourner de n’importe où. Malheureusement, avec cette commodité accrue pour les clients, les opportunités ont également augmenté de façon exponentielle pour les acteurs mal intentionnés.

Plus que jamais, les détaillants doivent donc se défendre contre la fraude. Sans une protection adéquate, ils risquent, d’ici 2023, des pertes globales de 130 milliards de dollars en revenus à cause des seules transactions frauduleuses liées aux paiements à distance.1

1Selon des prévisions de Juniper Research.

Identifiez les méthodes de fraude

Les achats effectués dans les magasins physiques sont moins nombreux et les détaillants encouragent le recours aux transactions omnicanales fluides. Dans un tel contexte, la fraude dans l’e-commerce est en augmentation, tant dans la portée que dans la gamme d’activités et de techniques. Pour commencer à protéger votre entreprise, vous devez comprendre et être en mesure d’identifier ces types courants de fraude liée à la vente au détail :

  • Usurpation d’identité. Sophistiquée, difficile à repérer rapidement et en croissance rapide, l’usurpation d’identité se produit lorsque des acteurs frauduleux obtiennent des données personnelles sur des victimes, telles que des numéros de sécurité sociale, des dates de naissance ou d’autres informations d’identification, souvent en profitant d’une importante violation de données d’entreprise. Les criminels utilisent ensuite ces données pour créer des comptes de cartes de crédit frauduleux et effectuer des achats ou obtenir des avances de fonds.
  • Prise de contrôle de compte (ATO). Les attaques par prise de contrôle de compte se produisent lorsque des acteurs frauduleux utilisent des attaques de bots, le phishing, des logiciels malveillants et d’autres outils pour voler ou acquérir autrement les informations d’identification des utilisateurs afin de prendre le contrôle de comptes bancaires, de comptes d’e-commerce ou d’autres comptes en ligne. Une fois que l’acteur malveillant a pris le contrôle du compte, il peut l’utiliser pour transférer de l’argent, effectuer des achats, modifier le compte ou utiliser les informations volées pour cibler d’autres comptes. Les pics d’échecs de connexion, les verrouillages multiples et les modifications soudaines des profils de compte, telles qu’un changement d’adresse juste avant un achat majeur, peuvent tous suggérer des attaques potentielles par prise de contrôle de compte.
  • Paiement à distance. Avec autant de transactions effectuées en ligne ou par téléphone, les détaillants ne peuvent pas toujours confirmer physiquement les informations d’identification de la carte de crédit ou l’identité du titulaire de la carte, ce qui entraîne des risques de fraudes par paiement à distance. Les acteurs malveillants ont en effet la possibilité d’utiliser des informations de carte de crédit volées pour acheter des produits ou des services via un navigateur Web, par téléphone ou par l’intermédiaire d’autres points de contact omnicanaux.
  • Cliquer-emporter. Lorsqu’un criminel dérobe un numéro de carte de crédit, l’utilise pour acheter quelque chose en ligne, puis récupère l’achat en personne dans un magasin physique, il commet une fraude par cliquer-emporter.
  • Fraude par test de carte. Le test de carte est une autre forme courante de fraude par carte de crédit. Les acteurs frauduleux utilisent des bots pour tester la validité des numéros de carte de crédit volés en les ajoutant à un profil de paiement de compte. Lorsqu’un commerçant vérifie les informations, le criminel peut alors utiliser ce compte pour effectuer des achats, soit auprès du même commerçant en ligne, soit chez un autre.
  • Fraude transfrontalière ou omnicanale. Pour retarder l’exposition, brouiller les pistes et exploiter au maximum leurs victimes, les acteurs frauduleux obtiennent souvent des noms d’utilisateurs, des mots de passe, des numéros de compte ou d’autres informations personnelles sur un canal, puis les utilisent pour attaquer rapidement ces comptes sur d’autres canaux.
  • Fraude au paiement mobile. Surpassant rapidement la fraude sur le Web, la fraude au paiement mobile implique des attaques réalisées par l’intermédiaire d’appels téléphoniques ou d’applications mobiles. Si un téléphone est infecté par une application malveillante liée à un système malveillant, les acteurs frauduleux peuvent accéder à toutes les informations d’identification, informations de compte ou autres données personnelles sur l’appareil mobile infecté.

L’impact de la fraude liée à la vente au détail

Sans les services adéquats de lutte contre la fraude, les détaillants sont exposés à des risques de perte de revenus, de défiance des clients et d’atteinte à leur réputation en cas d’attaque ou de violation de sécurité. Quelle que soit leur taille, les entreprises sont vulnérables dans un environnement de vente au détail omnicanale.

Tenez compte du préjudice infligé à votre entreprise et à vos clients lorsque les informations de carte de crédit sont dérobées ou que les identifiants de connexion sont divulgués en public. Ces événements peuvent entraîner une perte de revenus et nuire durablement à votre marque. De plus, le vol de renseignements personnels peut entraîner une mauvaise cote de crédit et peut hanter vos clients pendant des années en affectant leur capacité à demander des prêts, des hypothèques et d’autres formes de crédit.

Stratégies de lutte contre la fraude

L’élaboration d’une stratégie omnicanale constitue un élément essentiel du paysage actuel de la distribution. Toutefois, celle-ci doit impérativement se faire en se concentrant également sur la prévention de la fraude. Dans cet esprit, ces mesures immédiates vous aideront à repérer les signaux d’alarme et à décourager les acteurs frauduleux :

  • Conservez des registres minutieux de toutes les transactions, quel que soit l’emplacement des achats.

  • Confirmez les informations d’identification de la carte de crédit, y compris le code de sécurité, à chaque paiement effectué.

  • Contactez les émetteurs de cartes de crédit si vous détectez des transactions ou comportements suspects.

  • Renseignez-vous sur les types de fraudes et sur la façon dont les services de lutte contre la fraude peuvent protéger votre entreprise.

Les clients attendent une expérience d’achat homogène sur tous les canaux. Cependant, les détaillants ont malgré tout besoin d’un moyen cohérent d’authentifier l’identité des clients. Ce type d’authentification est encore en développement, mais il existe certaines technologies sophistiquées de prévention des fraudes que vous pouvez mettre en place dès maintenant.

Par exemple, recherchez des services de détection et de prévention des fraudes qui utilisent le Machine Learning. Cette technologie d’apprentissage en profondeur est capable de reconnaître et d’apprendre à partir de modèles complexes. Elle détecte les relations grâce à une vue holistique des activités frauduleuses et est beaucoup plus précise que les outils basés sur des règles.

Compréhension des services de lutte contre la fraude

Les achats inter-canaux donnent aux mauvais acteurs davantage d’opportunités de commettre des fraudes.

Cependant, en identifiant les modèles d’activités frauduleuses, les services de lutte contre la fraude peuvent les détecter et les arrêter efficacement. En conséquence, les entreprises qui ont recours à ces services bénéficient de trois avantages concurrentiels clés :

  1. Protection des revenus : les ventes ne sont pas affectées par les activités frauduleuses ou les rejets injustifiés.
  2. Efficacité opérationnelle : l’automatisation élimine la nécessité de pratiques manuelles chronophages.
  3. Satisfaction des clients : la protection de la création des comptes, des informations personnelles et des activités permet de préserver leur fidélité.

N’oubliez pas que la détection des fraudes n’est pas un processus statique. Grâce à des technologies telles que l’intelligence artificielle et le Machine Learning, ces services automatisent des processus jusque-là manuels. Ils regroupent d’énormes volumes de données et les analysent afin de générer des rapports faciles à lire avec des informations exploitables. Ceci est primordial : plutôt que d’utiliser un ensemble fixe de règles, les services modernes de lutte contre la fraude impliquent un apprentissage continu, de sorte que le système est amélioré en permanence.

Choix d’une solution de lutte contre la fraude

Une fois que vous avez décidé de mettre en œuvre une solution de lutte contre la fraude, quelles fonctionnalités devez-vous rechercher et comment chacune va-t-elle contribuer à protéger votre entreprise et vos clients ? Voici quelques fonctionnalités à prendre en compte :

  • Protection des achats : protège vos revenus en ligne en augmentant les taux d’acceptation des banques et en réduisant les ralentissements au niveau des paiements, susceptibles d’entraîner un abandon des achats.

  • Protection des comptes : protège votre réputation, votre chiffre d’affaires et vos comptes clients en empêchant l’accès frauduleux aux comptes, la création de faux comptes et la prise de contrôle des comptes par des acteurs malintentionnés.

  • Prévention des pertes : donne aux directeurs de magasin et aux enquêteurs les outils nécessaires pour agir et prévenir les pertes en identifiant rapidement les fraudes potentielles sur les retours et les remises pour les achats omnicanaux.

En plus de ces fonctionnalités, évaluez si le service potentiel de lutte contre la fraude est une solution autonome, comment il s’intégrera à vos autres technologies de vente au détail, quel type de rapport il génère, s’il prend en charge une expérience client transparente et si une assistance technique est disponible, au cas où vous en auriez besoin.

Démarrez avec Fraud Protection

Les clients bénéficient aujourd’hui d’un nombre accru d’options d’achat. C’est pourquoi il est essentiel de limiter la fraude afin que vous puissiez augmenter vos revenus tout en protégeant votre réputation. Les services de lutte contre la fraude peuvent vous y aider, tout en réduisant vos dépenses opérationnelles et en augmentant les taux d’acceptation bancaire.

Microsoft Dynamics 365 Fraud Protection aide les détaillants en ligne à diagnostiquer les transactions, à évaluer le potentiel de fraude et à protéger leur entreprise, grâce à des règles personnalisables permettant d’obtenir des recommandations pour les décisions relatives aux transactions d’e-commerce.