Accéder directement au contenu principal

Qu’est-ce que la fraude en ligne ?

En termes simples, la fraude en ligne (également appelée fraude à l’e-commerce) se produit lorsque quelqu’un utilise des informations volées ou fausses pour effectuer un achat en ligne.

Homme remplissant un formulaire en ligne sur une tablette

Description des différents types de fraude en ligne

Il existe de nombreux types de fraude dans l’e-commerce, mais vous trouverez ci-dessous quatre des types les plus répandus :

Fraude par prise de contrôle de compte (ATO) :

Les attaques ATO se produisent lorsque des acteurs frauduleux utilisent des identités usurpées, des attaques de bots, le phishing, des logiciels malveillants et d’autres outils pour s’emparer des informations d’identification des utilisateurs et prendre le contrôle d’un compte d’e-commerce. Après s’être introduit dans le compte, le criminel peut transférer de l’argent, effectuer des achats, modifier le compte ou même cibler les autres comptes de la victime. Les pics de connexion, les verrouillages et les modifications des profils de compte peuvent tous suggérer des attaques ATO potentielles.

Utilisation abusive de première partie

Souvent qualifié de « fraude amicale », ce type de fraude a un impact financier sur les commerçants même s’il n’est souvent pas malveillant. Cela se produit lorsqu’un achat en ligne est effectué par le titulaire de la carte ou un membre de la famille, tel qu’un enfant. Le titulaire de la carte oublie alors qu’il a effectué l’achat, ou n’est pas au courant de l’achat effectué par le membre de sa famille, et le signale à sa banque comme une fraude qui se traduit par une rétrofacturation.

Fraude par test de carte

Dans cette forme courante de fraude par carte de crédit, lorsque des acteurs malveillants obtiennent des numéros de compte de carte de crédit volés, ils utilisent souvent des scripts ou des bots pour effectuer rapidement plusieurs achats en ligne afin de vérifier que les comptes sont toujours valides et déterminer les limites de crédit associées. Avant que les tests d’achats, généralement petits, ne soient détectés, les criminels effectueront plusieurs achats importants, généralement jusqu’à la limite de crédit disponible sur les comptes.

Fraude par des tiers

Également appelé utilisation abusive par des tiers, il s’agit de l’un des types les plus courants de fraude dans l’e-commerce. Cela se produit lorsqu’un utilisateur malveillant accède à des informations de paiement volées, comme un numéro de carte de crédit, et les utilise pour effectuer un achat en ligne. Lorsque le titulaire de la carte prend connaissance de l’achat non autorisé, il le signale à la banque, ce qui entraîne une rétrofacturation au commerçant.

Les activités frauduleuses de ce type peuvent être considérablement réduites avec la solution adéquate de prévention des fraudes. Par exemple, celles qui utilisent des techniques d’IA avancées et tirent parti d’un vaste réseau de données sont en mesure d’examiner les achats en ligne et de repérer les éléments indiquant si l’activité est réelle ou frauduleuse.

Ces solutions fonctionnent de la façon suivante : lorsqu’un achat en ligne est initié, le système analyse de nombreux aspects de la transaction, tels que la personne qui initie l’achat, l’appareil utilisé, le produit acheté et la carte utilisée. Ensuite, lorsque le système détecte des éléments suspects, il vous avertit que l’achat a été signalé comme une fraude possible par carte de crédit, afin que vous puissiez bloquer la transaction.

Impact négatif de la fraude en ligne

En cas de fraude dans l’e-commerce, votre entreprise subit plus que des pertes de revenus. Vous devez également faire face à l’atteinte à la réputation de votre entreprise ainsi qu’à la perte de confiance des clients.

Chacun de ces impacts négatifs (pertes financières, atteinte à la réputation et perte de confiance) menace la santé à long terme de votre entreprise. Quelle que soit la taille de votre entreprise, le risque lié à ces types de fraude dans l’e-commerce est réel.

Signes que votre entreprise présente un risque accru de fraude en ligne

Négliger certaines pratiques peut exposer votre entreprise à un risque accru de fraude d’e-commerce. Par exemple, les entreprises doivent surveiller la source de trafic de leur site web, assurer le suivi des ventes et rétrofacturations, superviser les plaintes des clients pour fraude et rechercher les changements dans les habitudes d’achat des clients. Sans cette surveillance critique, les entreprises et leurs clients sont plus susceptibles d’être la cible de criminels.

En outre, les organisations doivent se tenir au courant des tendances en matière de fraude et devraient discuter avec leurs partenaires et prestataires de services afin d’élaborer des stratégies de lutte contre ces menaces spécifiques au fur et à mesure de leur évolution.

Questions à poser :

  • Savez-vous d’où proviennent certaines fraudes ?

  • Quels types de fraude se produisent fréquemment dans votre secteur d’activités ?

  • Quelle est votre stratégie pour limiter et prévenir les pertes ?

  • De quoi avez-vous encore besoin pour renforcer votre détection et prévention des fraudes ?

  • Lors de modifications visant à faciliter les achats pour vos clients, facilitez-vous également la tâche des utilisateurs non autorisés ?

Votre rôle dans la prévention des fraudes dans l’e-commerce

Au sein de votre entreprise, chacun est responsable de la détection et de la prévention des fraudes en ligne. Les employés doivent continuellement évaluer si un changement qu’ils apportent pour améliorer l’expérience d’achat des clients permet également aux utilisateurs malveillants de commettre des fraudes (exemple courant : la mise en place d’un modèle d’achat en ligne et de retrait en magasin).

Pour éviter le vol d’identifiants pouvant entraîner une fraude par prise de contrôle de compte, les mises à jour de sécurité du site web et des applications de votre entreprise doivent être téléchargées et installées dès leur disponibilité. Configurez ce processus afin qu’il se produise automatiquement sur tous les appareils. Vous aurez ainsi l’assurance que votre entreprise est protégée en permanence.

De plus, expliquez à vos employés qu’il est important de porter une attention particulière aux plaintes des clients et de surveiller les signes de fraudes éventuelles ; la surveillance des tendances des clients est l’un des signaux d’avertissement les plus utiles et les plus fiables.

Enfin, discutez régulièrement avec vos pairs, partenaires et fournisseurs de services à propos des tendances en matière d’activités frauduleuses et de leurs stratégies actuelles. Assurez-vous que vous savez ce qui se passe dans votre secteur d’activités et tenez vos employés informés également.

Comment évaluer les solutions technologiques contre la fraude

Vous savez que la prévention de la fraude est importante pour votre activité d’e-commerce, mais par où commencer ?

Commencez par réaliser un inventaire de vos besoins : à quelles menaces votre entreprise est-elle confrontée ? Quels outils utilisez-vous actuellement pour atténuer les activités frauduleuses ? Ces outils sont-ils capables de protéger votre entreprise contre les menaces actuelles et les nouvelles activités ?

Recherchez ensuite une solution complète de protection contre la fraude, utilisant le Machine Learning pour détecter les nouvelles menaces dès leur apparition.

Recherchez également ces fonctionnalités lors de l’évaluation d’une solution de protection contre les fraudes :

Protection des achats

Protège vos revenus en augmentant les taux d’acceptation des banques et en réduisant les ralentissements au niveau des paiements, susceptibles d’entraîner un abandon des achats.

Protection du compte

Empêche l’accès frauduleux aux comptes, la création de faux comptes et la prise de contrôle des comptes.

Prévention des pertes

Prévient les pertes en identifiant rapidement les fraudes potentielles sur les retours et les remises pour les achats omnicanaux.

Cinq questions utiles à poser lors de l’évaluation d’une solution potentielle de protection contre la fraude :

  • Utilise-t-elle le Machine Learning pour détecter les activités suspectes ?

  • Est-elle capable d’acquérir des connaissances sur les comportements spécifiques des clients ?

  • Utilise-t-elle des algorithmes de Machine Learning pour signaler les transactions suspectes ?

  • Est-elle autodidacte et capable de développer ses connaissances à mesure de l’évolution des activités des clients ?

  • Utilise-t-elle des algorithmes de Machine Learning, plutôt qu’une approche basée sur des règles, pour évaluer les transactions en temps réel ?

Démarrez avec la prévention des fraudes

Pour préserver vos revenus et votre réputation, assurez-vous que votre activité en ligne est protégée en choisissant un service autonome de protection contre la fraude dans l’e-commerce, capable de s’intégrer à vos autres technologies de vente au détail et de prendre en charge une expérience client transparente.

Microsoft Dynamics 365 Fraud Protection aide les détaillants en ligne à diagnostiquer les transactions, à évaluer le potentiel de fraude et à protéger leur entreprise, grâce à des règles personnalisables permettant d’obtenir des recommandations pour les décisions relatives aux transactions d’e-commerce.